Hypnotisme (2012) c’est d’abord un fanzine collectif imprimé à la photocopieuse. À l’initiative de Marine Penhouët, artiste pluridisciplinaire. Ce projet est inspiré du travail de Cary Loren pendant la période Destroy all monsters (US). Alternatif et indépendant il agit comme une plateforme hybride qui permet la rencontre et la promotion d’artistes émergents et confirmés. Le projet est dédié aux nouvelles expériences narratives avec un protocole du ici et maintenant. Aujourd’hui Hypnotismezine développe sa ligne éditoriale comme projet et expérience autour de l’impression DIY. Hypnotismezine c’est aussi des expositions et également un label de musique depuis la sortie du dernier numéro, Le Horla #7. Après 10 ans, la dernière sortie est un fanzine épistolaire consacré à l'artiste Cary Loren. Tiré à seulement 50 exemplaires numérotés, il est nommé Vaisseau Fantôme comme le nom éponyme de l'exposition qui a pris place dans la galerie du Sterput en septembre dernier à Bruxelles.
First, Hypnotisme was born (2012) like a collective paper fanzine, made in the interwork of the artiste Marine Penhouët, and clearly inspired by the work of Cary Loren (Destroy of Monsters, Detroit). Alternative and independent it's an hybrid platform dedicated to the new way of telling stories. The protocol was and still is right here right now. Now it's reborn like an alternative publishing house. The micropress Hypnotisme develops its editorial line as an independent and experimental project about D.I.Y printing practices. Hypnotismezine it’s also exhibitions. The last issue, Le Horla #7, was launched last autumn 2019 at the alternative gallery E2/Sterput in Brussels. For this last zine a compilation was record on tapes, then publishing on Soundcloud. A new story begin for Hypnotismezine, an alternative and independent sound label. After 10 years, the latest release is an epistolary fanzine dedicated to the artist Cary Loren. With only 50 numbered copies, it is named Vaisseau Fantôme after the eponymous exhibition that took place in the Sterput gallery last September in Brussels.